4 choses à retenir du lancement des chaussettes de vélo françaises Avintur

Nées sur les pentes du Mont Ventoux et conçues en France selon un savoir-faire traditionnel, les chaussettes de vélo Avintur ont été lancées en 2019 via un financement participatif Ulule. Découvre dans cet article les principaux éléments à retenir de cette belle aventure qui ne fait que commencer…

Des chaussettes de vélo nées sur les pentes du Mont Ventoux.

Le défi des cinglés du Ventoux réalisé en juin 2018 a fait naître en moi la volonté de créer une marque à l’image de cette aventure. Au cours de cette triple ascension du Géant de Provence et de ces 4400 m de dénivelé positif grimpés, j’ai réalisé à quel point l’effort physique mêlé à la nature contribuait à mon bonheur et à mon épanouissement. Les cyclosportives vécues entre amis et les moments passés sur le vélo avec eux ont fini de me convaincre de me lancer dans cette aventure entrepreneuriale.

La marque Avintur était alors née. Elle porte donc ces valeurs de partage, de dépassement et de liberté avec laquelle je vis le vélo et plus généralement le sport. De nombreuses personnes partagent cette philosophie et trouvent dans la pratique du cyclisme (sous toutes ses formes) un moyen d’être heureux et de se sentir libre.

J’ai alors choisi de développer des chaussettes de vélo car c’est un accessoire qui est devenu incontournable dans la tenue du cycliste. Elles sont portées hautes, avec style, aussi bien chez les femmes que chez les hommes ! Et puis je me suis aussi dit que le Ventoux, haut lieu du cyclisme, méritait bien une chaussette à son nom !

En janvier 2019, après des mois de tergiversation et de questionnement, je me suis enfin décidé et me suis véritablement lancé dans le développement des chaussettes Avintur ! Recherche d’une manufacture française, dépôt du nom auprès de l’INPI, création des designs et des maquettes techniques… l’aventure est belle, passionnante mais ô combien éprouvante !

Made in France, les chaussettes Avintur sont conçues en France selon un savoir-faire traditionnel.

Ma volonté principale était de les concevoir sur le territoire national. Après des échanges de mails et des coups de fil avec des manufactures françaises, je me suis finalement rapproché de la Maison Broussaud, réputée dans ce secteur d’activité et disposant d’un savoir-faire traditionnel. Installée dans le Limousin et étant certifiée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), leur sérieux et leurs références m’ont rassuré quant à la qualité des matières premières et du produit final.

L’imprimerie à qui je confie l’impression du packaging et des cartes d’accompagnement est également située en France, dans le Vaucluse. Sans vouloir en faire trop sur le côté « Made in France », il était inconcevable pour moi, d’un point de vue éthique et social, de faire fabriquer les chaussettes de vélo Avintur à l’autre bout du monde, bien que cela aurait été beaucoup plus profitable d’un point de vue financier.

Techniques, confortables et stylées.

La manufacture trouvée, il fallait désormais penser « conception produit ». Partir d’une feuille blanche et arriver à une chaussette disposant de spécificités techniques bien définies et d’un style unique est un exercice difficile ! Validées et testées par mes amis cyclistes et moi-même, les chaussettes de vélo Avintur possèdent les caractéristiques suivantes : des mailles aérées sur le coup de pied pour assurer la respirabilité, des renforts placés au bout des pieds, sous les métatarses et au talon afin de limiter les frottements et des bandes de serrage pour assurer leur maintien. Elles sont fabriquées avec du polyamide et de l’élasthanne, deux matières techniques leur garantissant du confort, de l’élasticité et une bonne tenue dans le temps.

Ces chaussettes pourront donc être portées pour tous types d’activités cyclistes (vtt, gravel, route) et s’adaptent aussi bien à une sortie d’une heure que de plusieurs heures. Trois modèles « Ventoux » ont donc été créés et proposés à la vente via un financement participatif mis en ligne sur la plateforme Ulule. Ces premiers modèles sont évidemment inspirés du Géant de Provence et de mon défi des Cinglés du Ventoux.

Un soutien local et une volonté de collaborer avec des partenaires provençaux.

J’avais à cœur d’inclure des acteurs locaux provençaux à ce projet. Réunis par amour du Ventoux et du vélo, j’ai la chance de pouvoir compter sur la brasserie du Mont Ventoux, les Nougats Silvain et Bedouin Provence qui, par leur soutien, donnent une dimension locale et un ancrage provençal encore plus important au projet Avintur.

Chaque paire de chaussettes envoyée aux contributeurs du financement participatif sera donc accompagnée d’un cadeau d’un des partenaires cités. Je voulais mettre un point d’honneur à remercier toutes les personnes ayant donné vie aux chaussettes de vélo Avintur. Sans elles, le projet n’aurait pu voir le jour.

En plus des envois personnalisés, des contributeurs seront tirés au sort et recevront avec les chaussettes et le cadeau made in Provence un pack de bières de la brasserie du Ventoux ! Certains seront donc encore plus chanceux que d’autres et recevront deux cadeaux au lieu d’un !

Le financement participatif a eu lieu du 28 octobre au 22 novembre 2019 et a été un succès !

Vous avez été nombreux à soutenir les chaussettes de vélo made in france Avintur… merci infiniment ! Si tu lis cet article après le 22 novembre 2019 et que tu as raté la campagne de financement participatif, sache que les chaussettes sont maintenant en vente sur la boutique en ligne de la marque.

Tu aimeras également :

Restons connectés !

Rejoins la page Facebook !

This message is only visible to admins.

Problem displaying Facebook posts.
Click to show error

Error: An access token is required to request this resource.
Type: OAuthException
Solution: See here for how to solve this error

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des visites et découvertes atypiques en Provence

Merci et à très vite !