Visite de Nyons : la nature aux portes de la ville.

Je suis parti à la découverte de Nyons dans le Parc Naturel des Baronnies Provençales. Au cœur d’une nature verdoyante, cette ville est connue pour sa douceur de vivre et son charme provençal. Tu découvriras dans cet article ma visite de cette ville mais également un itinéraire de randonnée facilement accessible depuis le centre.

Ma visite de Nyons dans les Baronnies provençales.

Même si tu n’as jamais eu l’occasion de t’y rendre, tu connais sans doute la ville de Nyons, connue et reconnue pour son huile d’olive disposant d’une Appellation d’Origine Contrôlée. Comme dans la plupart des villes et villages touristiques provençaux, on remarque une très grande différence d’affluence et de fréquentation entre l’été et l’hiver. Que ce soit à Grignan, à Vaison la Romaine ou au Poët Laval, l’expérience que tu vivras si tu visites ces lieux en plein mois de juillet ne sera évidemment pas la même qu’en les parcourant au mois de février. Alors si tu souhaites profiter du calme et de la tranquilité en ne prêtant que peu d’attention aux boutiques, je t’invite à t’y rendre hors saison. Si par contre tu aimes ressentir la vie et l’animation, parcourir les boutiques et flâner aux terrasses, privilégie la saison estivale. Les mois de mai et de juin, à mon goût, sont idéaux pour visiter Nyons et ses alentours. Il ne fera (peut-être) pas encore trop chaud et tu pourras admirer les champs de lavande en fleurs.

Habitant à quelques kilomètres de Nyons, j’ai l’occasion d’y aller tout au long de l’année. Cela fait donc longtemps que j’ai l’intention d’y consacrer un article. Pour te mettre un peu dans l’ambiance, les photos que tu retrouves ici ont été prises durant une de mes visites, au début du mois d’avril, entre 17 h et 19 h. J’ai commencé ma balade depuis le parking de la mairie où j’avais laissé ma voiture. Je me suis alors dirigé vers la rivière « Eygues » en passant devant l’Office du tourisme des Baronnies en Drôme provençale afin de me rendre sur le pont de la départementale 94 pour admirer le pont roman.

Le pont roman de Nyons.

Le pont roman est le symbole de la ville de Nyons, sa carte postale. Construit au XIV ème siècle, il s’élève à 18 m de hauteur et est classé monument historique depuis 1925. En dessous de sa voûte impressionnante passe l’Eygues, cours d’eau méditerranéen typique pouvant grossir de manière significative en peu de temps. Le pont roman, très étroit, est toujours ouvert à la circulation alors je te conseille de faire très attention car les murs bordant le pont ne sont vraiment pas haut. Lorsqu’une voiture passe, la marge de manœuvre n’est pas grande et il convient de rester prudent, notamment auprès des enfants qui auraient tendance à se pencher pour voir la rivière.

La vue depuis le pont roman est superbe avec d’un côté la vieille ville et de l’autre Garde-Grosse, montagne culminant à 934 m d’altitude. On observe également une toute petite maison nichée sur un piton rocheux dominant la vallée de l’Eygues. Je traverse alors, me rends en direction du centre et emprunte la rue des déportés où se trouvent la plupart des restaurants et boutiques. 

J’admire au passage les rues étroites qui font le charme de ces villages et villes provençales. Faites de pavés et de nombreux passages traversants, elles sont très agréables à parcourir l’été lorsque le soleil et la chaleur sont omniprésents. Elles permettent de profiter d’un peu d’ombre et de fraîcheur salutaires en plein coeur de l’après-midi.

La place des arcades.

Je parcours la rue des déportés jusqu’à l’église Saint-Vincent puis la place des Arcades. Celle-ci est le lieu de vie de Nyons, où l’on retrouve de grandes terrasses de bars et restaurants ainsi que des boutiques typiques. Cette place est très agréable durant les soirées d’été lorsque le soleil est couché et la douceur encore présente. Un marché s’installe tous les jeudis matins sur celle-ci et en dehors. L’entrée où la sortie principale de la place des arcades se fait par la porte Saint-Jacques, datant de l’époque médiévale.

La tour Randonne.

Je quitte alors la place des arcades pour repasser à la voiture me changer afin d’entamer la randonnée qui mène jusqu’à la chapelle de l’Ermitage. Mais avant cela je continue ma visite en empruntant les petites rues qui mènent à la tour Randonne (ou « chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours »).

La tour Randonne (photo ci-dessous) a été construite en 1280 sur un promontoire rocheux qui domine Nyons. D’architecture médiévale, elle servait autrefois de donjon et de prison militaire au chateau. C’est vraiment un édifice magnifique qui permet aux visiteurs d’avoir une vue imprenable sur la ville.

Tu aimeras également :

0 commentaires

Reçois gratuitement le dernier article dans ta boite mail

Merci et à très vite !