Découvre le site antique de Puymin à Vaison la Romaine

J’avais décidé, pour découvrir et profiter pleinement de ce site archéologique, de suivre une visite guidée organisée par la Mairie de Vaison la Romaine. Découvre cette visite réalisée par Jeanne, jeune guide conférencière ! (En bonus à la fin de l’article : Ses conseils pour visiter Vaison)

Le site antique de Puymin.

Depuis mon installation dans le Vaucluse et mes nombreuses balades à Vaison la Romaine, je n’avais encore jamais eu l’occasion de visiter le site antique de Puymin ! J’avais donc hâte de le découvrir et d’en apprendre un peu plus sur cette ville à l’époque romaine. Je suis alors passé par l’une des visites guidées organisées par la mairie de Vaison la Romaine et réalisée par Jeanne, notre guide conférencière du jour ! Pour tout vous dire, j’effectue très peu de visites guidées lorsque je me rends dans un nouvel endroit mais je dois bien avouer que c’est un excellent moyen de ne rien louper et cela permet surtout de profiter des connaissances et des anecdotes du guide. Le site de Puymin est un site payant (9 euros). Le prix du ticket comprend la visite guidée de ce lieu, du théâtre antique, l’accès au musée archéologique ainsi qu’au site archéologique de la Villasse. Rendez-vous pris à 14 h 30 un dimanche. Nous étions une vingtaine à suivre la guide durant l’heure et demie de visite !

Il faut savoir que la très grande majorité de la cité romaine de Vaison reste enfouie sous la ville actuelle. Le site archéologique de la colline de Puymin, de la Villasse et des thermes sont les seuls restes de cette période lointaine. Le forum romain, par exemple, n’a pas encore été découvert et reste bien caché sous nos pieds. Vaison la Romaine était décrite à l’époque comme « urbs opulentissima » qui signifiait « ville oppulente, riche » en latin.

Vestiges d’une demeure romaine privée.

On pourrait croire en entrant dans l’imposant site archéologique de Puymin que l’on se situe dans une ville romaine entière mais non ! Ces vestiges sont bien ceux d’un quartier comprenant une imposante « domus » (habitation urbaine en latin) appelée « Maison à l’Apollon Lauré ». Il faut savoir que si les riches maisons romaines étaient aussi imposantes, c’est parce qu’elles étaient occupées par une famille (au sens large) complète. En effet, plusieurs générations ainsi que la domesticité y résidaient.

La demeure romaine s’organise autour de deux grandes pièces que Jeanne nous présente : l’atrium et le péristyle. L’atrium représente la pièce centrale disposant d’un ou plusieurs étages. Elle est à ciel ouvert et dispose d’un grand bassin alimenté par l’eau de pluie. Le péristyle, situé au centre de la maison, est composé d’une cours entourée d’un jardin strictement réservé à la famille. Les chambres ainsi que de grands salons donnent sur ce lieu vert. La hauteur des murs n’étant pas reconstituée à l’identique, il est parfois difficile de se projeter pour imaginer les bâtiments comme ils pouvaient l’être à l’époque. C’est là tout l’intérêt de la visite guidée puisque Jeanne illustre ces propos par des illustrations nous permettant de nous plonger un peu mieux dans l’époque romaine.

Les romains et l’eau.

Je savais les romains évolués mais j’ai été bluffé d’apprendre qu’ils avaient déjà, à leur époque, mis en place le tout à l’égoût. Les puits, citernes et autres aqueducs ont été construits afin d’alimenter la cité en eau propre. Le réseau d’égoûts, lui, est encore bien visible, notamment dans la demeure que nous visitons. Des caniveaux longent les murs et se dirigent tous dans la rue afin de rejoindre un système de collecte plus grand qui se jettera lui dans l’Ouvèze. L’eau était une ressource maîtrisée par cette civilisation et jouait donc un rôle majeur dans la vie des romains, aussi bien dans le domaine privé (utilisation domestique) que public (thermes).

L’importance de l’art.

Jeanne nous explique ensuite l’importance de l’art dans la vie des romains. Nous nous attardons alors sur une large mosaïque encore visible au sol. Créer pour la décoration intérieure des maisons et des temples, les mosaïques étaient composées de fragments de pierres et de marbres assemblés à l’aide d’enduit.

Les matériaux, notamment le gravier et le sable provenaient principalement du lit de l’Ouvèze. D’autres éléments comme le marbre étaient acheminés par voie terrestre depuis les ports les plus proches installés au bord du Rhône. La valeur élevée du marbre et le coût de son transport obligeaient les romains à l’utiliser presque exclusivement comme plaquage.

Certaines colonnes présentes sur le site de Puymin ont été en partie remontées pour restituer leur aspect d’origine.

Après le passage le long de jardins verdoyants et dans un tunnel creusé sous la colline du site antique de Puymin, nous arrivons aux abords du théâtre antique.

Le théâtre antique de Puymin.

Après quelques marches d’escaliers, nous accédons au sein du théâtre antique et la vue est exceptionnelle ! La première chose qui me marque est le sentiment de hauteur que l’on a depuis tout en haut. C’est abrupte ! Jeanne nous décrit alors l’édifice et ses caractéristiques. Les marches sur lesquelles nous sommes assis ont été reconstituées. Seuls quelques rangs sont encore d’origine (mais restent néanmoins protégés). En effet, le théâtre antique a eu plusieurs vie depuis sa création au 1er siècle après JC. Entre pillages et réutilisation des pierres constituant l’édifice, le site découvert par les archéologues lors des fouilles était loin d’être intact mais la topographie et les recherches ont tout de même permis de reconstituer à l’identique les gradins du théâtre.

Un réseau de fosses existaient sous la scène permettant de manier le rideau de scène et les décors selon la pièce jouée. Un grand voile était également installé pour permettre aux spectateurs de se tenir à l’ombre. Les romains consacraient beaucoup de temps aux loisirs et les pièces jouées dans le théâtre duraient toute la journée. Il faut donc s’imaginer un lieu vivant où des services de restauration étaient présents afin d’accueillir le spectateur dans les meilleurs conditions. Exactement comme dans les stades et autres salles accueillant des spectacles aujourd’hui (On n’a rien inventé !).

La visite se termine ici. Je me dirige alors vers le musée archéologique installé juste derrière le théâtre antique pour découvrir les objets retrouvés lors des fouilles. Ce musée est spacieux et très bien fait, un film permettant de se plonger dans l »époque romaine est diffusé.

J’ai vraiment apprécié cette visite du site antique de Puymin et je te la conseille ! J’ai appris énormément, notamment sur le mode de vie des romains. Passer par une visite guidée permet de se replonger dans cette époque romaine qui fait l’histoire de Vaison en profitant des connaissances d’une professionnelle. Dynamique et souriante, Jeanne a su captiver le public de tout âge, dont moi, présent ce jour là. Je n’hésiterai pas à retenter l’expérience !

BONUS : Les conseils & astuces de Jeanne !

Découvre les visites de Jeanne et n’hésite pas à la contacter : www.laptitevadrouille.fr
Tu aimeras également :
Restons connectés !

Rejoins la page Facebook !

This message is only visible to admins.

Problem displaying Facebook posts.
Click to show error

Error: An access token is required to request this resource.
Type: OAuthException
Solution: See here for how to solve this error

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le nouvel article directement dans ta boîte mail

Merci et à très vite !