Rencontre avec Cyril, créateur de la marque de vêtements responsables Team Tale

Créée en 2017, Team Tale est une marque française dont l’univers rétro et vintage nous replonge dans le vélo d’avant-guerre. Réalisateur de films d’animation et passionné de vélo, Cyril nous parle un peu plus de cette aventure débutée en début d’année…

Tout d’abord je tiens à remercier Cyril qui m’a accordé du temps pour cet entretien. J’ai découvert en lui un passionné de cyclisme et de sport mais également un artiste dont l’univers nous transporte au début des années 1900, époque où les forçats de la route roulaient sur des machines nécessitant d’incroyables efforts.

Rendez-vous pris « chez Françoise » à Avignon – autour d’un café.

Prénom : Cyril
Age : 27 ans
Profession : Ilustrateur indépendant, designer dans le cinéma d’animation
Fonction dans Team Tale : Créateur de la marque, designer
Sports pratiqués : Football et tennis étant jeune. Pratique du vélo depuis 4 ans et du triathlon depuis 1 an.

Les origines de Team Tale.

Benjamin : Salut Cyril, peux-tu me dire comment est née la marque Team Tale ?
Cyril : Enfaite tout part d’un film de fin d’étude durant mon parcours à l’école de cinéma d’animation 3D. On devait réaliser un court-métrage d’animation et on avait choisi comme sujet le Tour de France 1914, le dernier avant la guerre, vu sous un angle comique. On a donc été amené à faire un tas de recherches documentaires à cette occasion, à rechercher quels étaient les vêtements et le matériel de l’époque. On a même assisté au tournage d’un téléfilm de Gérard Holtz qui avait lieu dans les Pyrénnées pour s’inspirer de cet univers et se plonger dans l’époque du début du XXème siècle. C’est à partir de là que j’ai commencé à apprécier l’histoire du vélo et le cyclisme ancien ! J’ai donc décidé, à la suite de ce projet, de mêler mes passions pour ce sport et pour l’illustration en créant Team Tale !

Benjamin : A quel moment as-tu décidé d’officialiser Team Tale ?
Cyril : La marque a été déposée en avril et le site internet est en ligne depuis juin 2017.

Benjamin : Tu as donc créé cette marque tout seul ou tu étais accompagné ?
Cyril : J’étais tout seul.

Benjamin : Quelles sont les origines du nom de ta marque ?
Cyril : Tout d’abord ça a été compliqué pour trouver un nom de marque qui n’était pas encore déposé… Je cherchais un nom qui fasse écho aux côtés rétro et humouristique avec également une dose sport. L’idée n’était pas non plus d’avoir une connotation trop « vélo » car je souhaite développer les designs en faisant référence à d’autres sports comme le tennis ou encore la course à pied, toujours en conservant le côté rétro et vintage des illustrations.

Benjamin : Peux-tu me décrire l’univers Team Tale ?
Cyril : On retrouve dans ce nom et dans cette marque le côté merveilleux et poétique d’un conte, d’une histoire, mais également l’esprit d’équipe qui renvoie à n’importe quel sport ! Il y’a aussi ce coté nostalgie d’un cyclisme révolu et des exploits passés où l’on retrouvait l’aspect aventurier des épreuves de vélo. Team Tale fait aussi référence au côté dantesque du cyclisme ancien, où les coureurs roulaient plus d’une dizaine d’heures sur de lourds vélos, réparaient eux-mêmes et faisaient constamment face à des imprévus ! J’avais envie de remettre au goût du jour ces aspects là.


La marque Team Tale.

Benjamin : Quels produits as-tu créé ? Que retrouve-t-on chez Team Tale ?
Cyril : On retrouve à la fois des tshirts, sweatshirts en modèles homme/femme/enfant mais aussi des illustrations comme des posters et des cartes postales !

Benjamin : Team Tale = marque responsable ?
Cyril : Oui, je travaille avec un fournisseur de vêtements fabriqués en coton bio à 100%. J’avais à coeur de développer quelque chose de « durable » et de responsable. Les vêtements ne sont par contre pas conçus en France mais ils y sont imprimés.

Benjamin : Combien de personnes sont impliquées dans ton aventure ?
Cyril : Ma famille m’aide beaucoup ! Mon frère fait le modèle pour les photos lors des shootings et mes parents m’aident sur la logistique, les stocks et sur le développement de la marque.

Benjamin : Où peut-on trouver les produits Team Tale ?
Cyril : Tout d’abord sur notre site internet www.teamtale.fr mais également auprès de revendeurs comme des librairies ou des magasins de vélo. On retrouve par exemple à Paris à la boutique « Artazart » les illustrations et les tshirts Team Tale. Le magasin Procycles à Les Angles (Gard) vend également mes produits ainsi que certaines boutiques d’Avignon.

Benjamin : Participes-tu à des événements ? Où peut-on te retrouver en 2018 ?
Cyril : En 2017 on était sur le Grand Fondo Mont-Ventoux où on avait un stand. J’y serai encore pour l’édition 2018 pour présenter et faire découvrir les produits Team Tale ! Je serai également sur l’Anjou Vélo Vintage 2018, la plus grande manifestation de vélos vintage en France.

 

L’Aventure humaine.

Benjamin : As-tu des conseils à donner aux personnes qui, comme toi, voudraient se lancer dans ce genre d’aventure comme la création d’une marque ?
Cyril : Tout d’abord, je conseillerai aux personnes de bien s’entourer ! Cela permet de valider les décisions à plusieurs et évite ainsi d’agir sur des coups de tête. Ensuite, la vie est courte donc si l’on a des projets qui nous tiennent à coeur il faut les réaliser et foncer dans ce que l’on aime ! 

Benjamin : Je termine cette interview par quelques questions OFF :
– Ton col cycliste préféré :
Cyril : Je dirais le Mont Ventoux ! Il est près d’Avignon et de chez moi et j’ai chaque année la volonté de battre mon record personnel de cette ascension mythique ! Et tous les ans je bats mon record ! Je l’ai fait cette année en 1h15 mais les conditions étaient mauvaises avec du vent. J’avais d’ailleurs terminé 8ème à la Grimpée du Ventoux.

– Celui qui te fait le plus rêver ?
Cyril : Le Galibier

– Une course que tu aimerais faire ?
Cyril : Le Tour de France fait rêver… en cyclo je dirai la Marmotte pour sa difficulté et les cols traversés.

– Ton plus beau souvenir sur le vélo ?
Cyril : Sans hésitation le GFNY Mont Ventoux 2017 (parcours 78km, 2390 D+) ! C’était mon objectif de l’année, je voulais terminer sur le podium et j’ai terminé 3ème ! C’était incroyable. J’ai longtemps fait la course avec le premier mais j’ai perdu du temps dans les descentes…. arrivé au pied du Ventoux les premiers avaient 3 ou 4min d’avance. J’ai fait l’ascension avec le futur vainqueur, on a doublé le deuxième et n’étions et alors qu’à 1 min du premier. Au Chalet Reynard j’ai décidé de décrocher pour ne pas exploser et assurer la 3ème place. C’était un sentiment extraordinaire en arrivant au sommet et en franchissant la ligne d’arrivée avec les motos et les voitures qui te suivent… comme sur le Tour ! Vraiment un super souvenir !


– Plutôt grimpeur ou rouleur ?
Cyril : Grimpeur !

– Ton pire souvenir sur un vélo ?
Cyril : On va dire une chute cette année lors d’une cyclo ! Je m’étais inscrit sur une petite course assez loin de chez moi… c’était pas prévu du tout ! Il y’a eu une chute massive et j’ai été emporté dedans ! Je me suis fracturé 2 côtes, cadre du vélo cassé… un mauvais souvenir ! Je retiendrai qu’il ne faut pas s’inscrire sur des courses en dernières minutes…

– As-tu un cycliste préféré ?
Cyril : Etant jeune j’étais fan de Richard Virenque sinon je cite sans hésiter Romaine Bardet ou Waren Barguil, des français ! Je pense aussi à Eugène Christophe, un cycliste du XXème siècle (années 1910…). Il n’a jamais gagné le Tour de France mais en était tout près… il a cassé sa fourche dans le Tourmalet et a été obligé de faire un détour à pied pour trouver une forge pour réparer lui-même. Il fini tout de même l’étape mais perd son maillot jaune… C’est une histoire assez incroyable quand on pense à l’assistance dont disposent les pros de nos jours.

Encore merci à Cyril pour cette interview. Découvrez les produits Team Tale et n’hésitez pas à les suivre sur les réseaux sociaux !

Tu aimeras également :

Restons connectés !

Rejoins la page Facebook !

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: An access token is required to request this resource.
Type: OAuthException
Code: 104
Please refer to our Error Message Reference.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux recevoir le prochain article directement dans ma boite mail !

Merci et à très vite !